samedi 15 décembre 2012

Biblio-mat




Le livre électronique est en train de tuer le livre papier, okay. C'est la Mort des petites librairies que les tablettes annoncent, soit. 





Et pourtant, une petite librairie résiste encore et toujours à l'envahisseur. Elle ne se trouve pourtant pas dans notre chère Armorique française, mais de l'autre côté de l'Atlantique, à Toronto. Chez The Monkey's Paw, on utilise le marketing pour contre-attaquer, avec le Biblio-Mat :


Il faut avouer que dans le principe, c'est plutôt bien vu : un aspect old-school qui rappelle les couvertures de la maison d'édition Penguin Books, le geste enfantin des distributeurs automatiques de jouets et le plaisir de laisser le hasard décider (la surprise d'obtenir une bague en plastique ou une tour Eiffel porte-clefs en moins). Pour 2 dollars, vous aurez donc un "vieux" livre, datant au minimum de 25 ans, l'objectif étant visiblement d'écouler ces fonds qui se vendent difficilement.

Quand on voit l'âge de certains bouquins qui ornent les étagères de nos bibliothèques municipales, le potentiel est énorme ! Bon visiblement, les livres vendus sont quand même en bon état, ce qui élimine cette solution de pilon automatique d'emblée. Dommage. En revanche, j'imagine bien un système de prêt surprise basé sur les fonds qui galèrent à sortir des étagères : "Oh vous avez gagné le droit d'emprunter un livre sur l'astrophotographie, si j'étais vous j'attendrais quelques jours avant de jouer au loto."



Le dispositif a tellement de succès que le libraire a maintenant des difficultés à trouver suffisamment de livres anciens pouvant être vendus à seulement 2 dollars pour alimenter la machine. Un comble pour une librairie dont le slogan est "prenez garde à ce que vous souhaitez..."

1 commentaire:

  1. J'avais pensé au pilon mais pas au prêt surprise. Je retiens ^^

    RépondreSupprimer

On a toujours quelque chose à dire :

Related Posts with Thumbnails